Page tree
Skip to end of metadata
Go to start of metadata

Introduction

Les masques vidéo permettent d'afficher le flux vidéo du drone afin de permettre son pilotage à distance. 

Ces masques ont deux formes possibles : 

  • Il y a les lunettes ou goggles qui disposent de deux écrans.
  • Il y a les masques qui disposent d'un seul écran.

Les lunettes sont généralement plus agréables à porter, car moins lourdes. Elles sont généralement plus chères et disposent d'un confort optique différent aux casques.

Le leader des masques pour le FPV est aujourd'hui  Fat Shark, Eachine essaie de pénétrer le marché avec ses EV200D offrant un bon rapport qualité / prix.

Si vous êtes porteur de lunettes correctrices ( myopie, presbytie ou autres corrections ) :

  • Les goggles  ne permettent pas le port de lunette correctrices et imposent l'ajout de lentilles correctrices qui doivent être compatibles avec le modèle retenu, mais tous n'en n'ont pas ( cf Les Lentilles de Correction )
  • Les masques autorisent pour la plupart le port de vos lunettes correctrices.


L'achat d'un masque est généralement assez coûteux, malheureusement les masques premiers prix n'offrent pas un bon confort, prévoyez des produits de milieu de gamme pour permettre de voler correctement.

Le récepteur vidéo

Les masques du marché disposent généralement d'un récepteur vidéo de type "Diversity", c'est-à-dire que ces récepteurs captent deux signaux vidéos et utilisent des algorithmes mathématiques pour atténuer les parasites obtenus ("glitch").

Une nouvelle tendance vise à équiper les masques de deux récepteurs "Diversity" et donc de 4 antennes, c'est le cas par exemple des EV200D de chez Eachine.

Les antennes

Il est généralement recommandé d'utiliser deux types d'antennes différentes sur les récepteurs pour permettre d'optimiser la réception du signal radio.

On utilise généralement une antenne de type omni-directionnelle sur le connecteur en haut du récepteur, et une antenne de type directive, comme les patchs par exemple, sur le connecteur de la partie basse du récepteur.

L'association des deux permet au récepteur filtrer le signal des deux antennes pour obtenir un signal atténué en bruit. Pour en savoir plus sur les antennes, rendez-vous dans le chapitre dédié à celles-ci.

A contrario des émetteurs vidéos, il n'est pas obligatoire d'équiper toutes les entrées d'un récepteur avec une antenne pour l'utiliser sans risque de surchauffe.

L'écran

Les lunettes et masques disposent d'écran de qualité différente en fonction des modèles.

On retrouve généralement des écran LCD, les lunettes haut de gamme sont quant à elles souvent équipée d'écran OLED offrant une meilleur qualité d'image.

Le DVR

La majorité des masques sont équipés d'une carte micro SD et d'un DVR capable d'enregistrer le flux vidéo reçu. Ce DVR vous permettra de visualiser vos vols et d'enregistrer vos crashs ... 

Attention, le DVR peut générer des latences plus ou moins importantes sur vos lunettes ou masques.


Les lentilles de correction

Si vous voyez trouble dans vos lunettes, il est possible de se procurer des lentilles de correction pour sa vue. Ces lentilles sont adaptables à des masques de type FatShark ou Eachine EV200D. 

Pour cela deux options :

  • Acheter des lentilles avec une correction exacte sur le site fpv-vision
  • Se procurer des lentilles en Asie avec des corrections approximatives.


Write a comment…