Page tree
Skip to end of metadata
Go to start of metadata

Par où commencer ? 

Le plus frustrant pour un pilote débutant est de casser son multirotor lors de ses premiers vols.

Il est donc conseillé d'acheter une radiocommande et s’entraîner d'abord sur un simulateur comme Liftoff sur Steam. Cela vous permettra d'acquérir les bases (vol en accro) et de limiter les crash lors de vos premiers vols.

Dès que vous avez acquis un minimum de compétences sur simulateurs, il est conseillé de construire son propre drone pour être en mesure de le réparer en cas de crash. Pas de panique, rien de bien compliqué dans cette entreprise et les nombreux tutoriels vidéo sur la toile vous y aideront tout comme ce guide.

Les drones pré-construits (ou BNF pour "Bind And Flyer") sont une solution alternative à moindre coût. Attention toutefois, un drone nécessitera de la maintenance, donc un minimum de connaissances techniques pour changer les pièces défectueuses ou cassées suite à un crash. Un montage "maison" permet d'acquérir l'expérience nécessaire et rendre trivial ce genre de travaux.

En termes de taille de châssis, vous pouvez démarrez avec un petit drone de type 2 pouces qui vous permettra d'apprendre rapidement tout en évitant au maximum la casse en cas de chute. Sachez que plus vous êtes débutant, plus il vous faudra un espace libre important pour apprendre à voler.

Sur quels équipements investir ? 

Un masque (ou lunettes) et une radiocommande de qualité vous suivront plusieurs années sans problème, donc vous avez tout intérêt à investir dans du matériel de qualité dès le début.

Pour votre premier achat, choisissez une radiocommande de bonne qualité. Taranis est une marque reconnue, très utilisée dans le hobby et utilise le logiciel OpenTX open source et très performant.

  • La QX7 ou la QX7S sont de bons modèles pour le quadricoptère. 
  • La nouvelle X-Lite est parfaite si vous aimez le format manette de jeu.
  • La X9D est un modèle de référence qui n'est pas forcément utile si vous débutez.

Au niveau du masque ou lunettes, le mieux est d'essayer si vous le pouvez. La taille des écrans est variable en fonction des modèles et chacun a sa préférence. Certaines personnes ne jurent que par les masques et d'autres les lunettes.

Fatshark est la marque haut de gamme (et chère). Des alternatives moins chères, comme Skyzone ou Eachine offrent des produits de qualité.

Plus récemment, DJI a créé une rupture technologique et commercialise des casques équipés d'un système de diffusion vidéo 100% numérique. Ces casque offrent un rendu vidéo d'une qualité plus importante que les casques utilisant des flux vidéos analogiques, mais le coût du casque reste encore un frein important dans l'adoption de cette technologie.

Plus récemment, DJI a créé une rupture technologique et commercialise des casques équipés d'un système de diffusion vidéo 100% numérique. Ces casque offrent un rendu vidéo d'une qualité plus importante que les casques utilisant des flux vidéos analogiques, mais le coût du matériel reste encore un frein important dans l'adoption de cette technologie.

Quel est le budget nécessaire pour démarrer ?

Si l'on additionne l'ensemble des composants, la fourchette du coût de la construction du drone seul tourne environ entre 150€ et 400€ en fonction du matériel choisi.


Bas de gammeHaut de gamme
Masque ou lunettes50€500€
Radiocommande50€250€
LiPo 4 cellules (4S)20€40€
Chargeur LiPo20€200€ (chargeur Quattro)
Drone150€400€
TOTAL320€1400€

Au final, prévoyez un budget de 320€ à 1400€ en fonction de la qualité du matériel retenu. 

Où commander son matériel ?

Il existe de nombreux magasins sur la toile, je vous conseille d'aller voir cette liste de revendeurs. Il existe aussi un excellent groupe sur Facebook, le coin coin du FPV sur lequel se vend énormément de matériel d'occasion.

Quels sont les sites Internet et chaines YouTube à suivre ? 

Une synthèse des meilleurs sites et chaines YouTube est disponible dans la rubrique Annuaires.

Où pratiquer ? 

Vous pouvez pratiquer le pilotage de drone au sein d'une association sur une zone autorisée par la DGAC ou sur une zone autorisée sur le géoportail à condition de respecter les règles encadrant le pilotage de drone de loisir en France.

Soyez prudents !

  • Un drone peut causer des blessures graves à cause des hélices et peut même tuer une personne lors d'un percussion à grande vitesse.
  • Respectez toujours la réglementation Française afin de réduire les risques d'accident.
  • N'oubliez jamais de retirer les hélices de votre drone lorsque vous modifiez les paramètres de celui-ci, nombreux sont les pilotes qui ont vu leur drone décoller tout seul en jouant sur Betaflight.

En savoir plus ...


Write a comment…