Page tree
Skip to end of metadata
Go to start of metadata

Course de drone à Nantes

Le FPV racing, drone racing ou courses de drones consiste à réaliser des courses de vitesse avec un multi-rotors. Un parcours d'obstacles est mis en oeuvre soit en indoor, soit en outdoor. A chaque course réalisée, des points sont attribués à chaque pilote.

A la fin de la course, c'est le pilote qui remporte le plus de points qui gagne la course.

Catégories de courses

Il existe différentes types de courses, parmi elles : 

  • des courses indoor et outdoor
  • des courses en équipe et en solo.
  • des courses d'endurance.
  • des courses avec drones fournis (ex: DRL).
  • des courses en mini-quad et en quad 5 pouces
  • ...

Le Règlement de la Fédération Aéronautique Internationale

La FFAM applique pour les courses de multi-rotors en FPV le règlement de la catégorie internationale F3U défini par la Fédération Aéronautique Internationale (FAI) et qui est consultable ci-dessous.

Le respect de ce règlement permet d'organiser des championnats à l'échelle internationale.

Structure d'un circuit

Un circuit de course aligné avec le règlement international doit être réalisé sur un terrain d'une taille similaire à un terrain de football de 180 x 100 m minimum.

Le circuit doit offrir une distance de parcours d’un minimum de 250 m et respecter des bonnes pratiques de sécurité.

Il doit comporter : 

  • Une ligne de départ/arrivée.
  • 3 à 5 Air Gates.
  • Des obstacles.




Phases d'une course

Une course est généralement composée de 3 phases : 

#PhasesDescription
1Phase « qualification » Tours de vols pour se qualifier pour la phase "éliminatoires".  C’est le chronomètre qui est pris en compte, seuls les pilotes les plus rapides sont qualifiés.
2Phase « éliminatoires »Tours de vols permettant d'aboutir par éliminations successives de se sélectionner pour la phase « finale ». 
3Phase « finale »

Ce sont les meilleurs pilotes de la course qui s'affrontent pour finir la course le premier.

Le pilote et ses drones

Les pilotes peuvent apporter un ou plusieurs drones.
Chacun des drones amenés par les pilotes doivent respecter certaines conditions personnalisées à chaque course :

  • La taille maximale du drone :  généralement la compétition se fait sur des machines de moins de 330 mm pour les entre axes moteurs.
  • Le poids maximum autorisé : généralement 1kg.
  • Le type d'alimentation : généralement les courses se font en batterie 4S.
  • Fail Safe.
  • LED interchangeable
  • etc ...

Le matériel conseillé à apporter lors d'une course : 

  • 2 à 3 drones
  • Une dizaine de LiPo
  • Un VTX fiable qui ne bave pas sur les fréquences voisines et configuré en 25mW et compatible Raceband.
  • Une batterie de lunette supplémentaire
  • Quelques outils pour permettre une réparation de dernière minute
  • Un chargeur de LiPo

Un pilote doit être en mesure de changer de fréquence de VTX très rapidement lors d'une course. L'idéal est d'utiliser un script LUA et le SmartAudio pour changer de fréquence très rapidement.

Contrôle technique des drones

Avant de démarrer une course, un contrôle technique du drone est réalisés pour vérifier que le failover est correctement configuré.

Pour cela vous devrez démontrer que votre drone s'arrête tout seul en cas de perte du signal de la radiocommande.

Le classement

Plusieurs systèmes permettent de mesurer les temps de passage des drones lors d'une course afin d'établir un classement des meilleurs temps.

Le système le plus connu est RotorMatch qui propose un système de mesure de temps et de diffusion de vidéo live lors des courses.

Plusieurs leagues sont proposés par RotorMatch dont notament la league FFAM qui regroupe tous les pilotes français licenciés. La league FFZAM compte aujourd'hui une centaine de pilotes environ.


Write a comment…